logo côté Jambes plusSi vous avez aimé nos articles dans Le "Côté Jambes", vous pouvez ici les redécouvrir dans leurs versions plus complètes avec plus de texte et d'images.

Bonne lecture.

Os-Mose

Présentation

Logo Os Mose 1

 

Os’mose asbl

Siège social : Avenue L. Souguenet, 17
4130 Esneux
www.os-mose.be
https://www.facebook.com/groups/10472426077/

Centre d’entraînement club canin
Rue des Hêtres, 0
4130 Tilff

Personne de contact :
Marie-Claire Dubois
GSM : 0497/46.69.84
Tél. : 04/380.05.73
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Données techniques

L'asbl Os'mose a été créée en janvier 2011. C’est grâce à l'expérience et la compétence de nombreux bénévoles ayant œuvré pour une précédente association et à la motivation, la générosité de nombreux bénévoles et volontaires que l’asbl croît sans cesse depuis sa naissance.

Objectifs

Pourquoi Os’mose ? Pour désigner, au sens figuré, une influence réciproque et intime, celle qui naît de la complicité mutuelle, de l'harmonie entre un maître et son chien, surtout quand il s'agit d'une personne à mobilité réduite.
Os’mose a un seul but, celui de l’intégration de la personne moins valide. Rendre aux personnes handicapées une part de leur autonomie et participer ainsi à leur réintégration sociale, ouvrir des enfants mentalement déficients au monde extérieur, mettre en place des activités de stimulation et de motivation dans les instituts de jours pour enfants handicapés et améliorer le bien-être des personnes âgées en maisons de retraite, le tout avec l’apport d’un chien destiné et préparé à ces tâches, telle est notre finalité sociale.
L’association se réparti en quatre sections :
1. Chiens d’aide ;
2. Cynoactivités ;
3. Club canin valides/moins valides ;
4. Chiens de recherche et de sauvetage.
C’est assez rare et important pour le souligner, toutes les personnes prenant part au fonctionnement de l’association sont bénévoles !

385 slide2

Résultats

Exemple du coût de la formation d’un chien d’aide
La formation complète d’un chien d’aide est relativement onéreuse. Elle revient en effet à environ 10.000€.
Cela représente l’achat du chien, le suivi vétérinaire (vaccins, stérilisation, contrôle de routine,..), la nourriture, le matériel nécessaire pour son éducation (cage, jouets, gamelles,…), les frais administratifs (pédigrée, passeport du chien, courrier, …), frais de carburant pour aller chez les familles d’accueil et les personnes handicapées.
Le chien sera remis gratuitement à la personne handicapée.

Public ciblé

Os’mose s’engage à traiter toutes les demandes sans distinction de sexe, race ou religion.
Cependant certains critères sont indispensables pour se voir attribuer un chien :
1. disposer de suffisamment d’autonomie et de motivation pour pouvoir :
a. communiquer avec le chien (par la voix ou par des gestes) ;
b. sortir le chien (promenade, vétérinaire, centre canin,…) ;
c. continuer à travailler les ordres acquis.
2. être capable d’assumer financièrement un chien (nourriture, frais vétérinaires) ;
3. vivre dans un univers propice à la réception d’un chien.

Attribution d'un chien

Le processus d’attribution d’un chien se passe de la manière suivante :
1. la personne handicapée prend contact avec Os’mose en envoyant une lettre de motivation écrite sur son désir d’obtention d’un chien d’aide ;
2. une personne qualifiée de l’association rend visite au domicile de la personne demandeuse ;
3. la personne ayant rendu visite à la demandeuse expose la demande au comité ;
4. le comité statue sur la recevabilité de la demande ;
5. le/la Président(e) écrit un courrier à la personne demandeuse pour exprimer l’accord ou le refus d’obtenir un chien d’aide ;
6. une personne étant déjà en possession d’un chien d’aide devient prioritaire pour recevoir un nouveau chien en cas de perte ou de mise à la retraite du précédent
À noter que le délai d’attente pour recevoir un chien d’aide est de 18 à 24 mois !

Groupe de chiens

© Os-Mose

 

Pour un complément d’information consultez leur site : www.os-mose.be

 

Charlie's Capitainerie

Charlie’s Capitainerie
Boulevard de la Meuse 38
5100 Namur (Jambes)
Responsables : Bertrand et Guillaume Loute
Personne de contact : Elodie Janssens
Tél : 0476/23.31.42
http://www.lacapitainerie.be/
Facebook : Charlie’s capitainerie

 

Situation

Plan Capitainerie

Données techniques

La Charlie’s Capitainerie est ouverte 7j/7, de 9h00 à 19h00, ou plus selon l’agenda.

Lors de certaines occasions, ou lorsque le temps le permet, la terrasse est ouverte jusqu’à 22h00.

Objectifs - Projets

Située au port de Jambes, la Charlie’s Capitainerie est le lieu idéal pour profiter d’une vue imprenable sur la citadelle.
Un écrin de verdure de 1000m² et une terrasse flottante accueillent les visiteurs dans une ambiance retro-chic et conviviale : plaisanciers en quête de repos, voisins et promeneurs venus se restaurer, amateurs de sensations sur l’eau, sans oublier les enfants prêts à se défouler dans le parc.
Plusieurs activités nautiques sont proposées toute l’année, et sont accessibles à tous:
Stand Up Paddle (surf debout à la rame), Blob Jump (coussin trampoline), Catamosans (bateaux sans permis, de 8 à 12 places), barque à moteur (4 places), et bien d’autres activités en développement…
La Charlie’s Capitainerie accueille également des événements sportifs tels que les marches ADEPS, les départs de balades en vélo ou VTT, des compétitions sportives et internationales de Stand Up Paddle, etc.
La Charlie’s Capitainerie est aussi le théâtre d’activités culturelles et associatives qui se déclinent au fil des saisons et complètent les événements namurois: concerts, expositions, spectacles, ateliers, apéro-concerts, brunch.

Skuds simon fusillier0004125 septembre 2015

 Sportloisirs

© SKUD - Simon Fusillier

Résultats

Les nombreuses activités sportives et culturelles proposées par la Charlie’s Capitainerie n’ont fait que conquérir touristes et Namurois tout au long de l’été avec un bilan ô combien positif. Plusieurs milliers de personnes ont participé aux activités du Happy Summer.
Il faut dire que ce lieu unique, presque insolite avec sa terrasse flottante modulable, a proposé de multiples activités, tantôt classiques (concerts, expositions, balades en Catamosans), tantôt beaucoup plus innovantes (initiations au Paddle, les paddle parades, trampoline sur l’eau ou encore le blob jump), de quoi ravir un large public et faire découvrir Namur et son tourisme fluvial.
Le bilan est très positif pour cette saison 2016, beaucoup de plaisanciers sont revenus et sont restés plus longtemps que l’an dernier.
L’équipe voulait que le site devienne touristique, pas seulement un port de transit. La Capitainerie tenait à concilier les attentes de chacun et de respecter la Meuse. Cela a permis également de retrouver une ambiance de port conviviale et favoriser les échanges entre les plaisanciers et les Namurois.
Un terrain flottant sur la Meuse a été inauguré le samedi 11 juin dernier. Plusieurs équipes ont eu l’occasion de jouer au foot sur la Meuse. 16 équipes se sont affrontées lors du championnat « Soccer on the river ».

 

Soccer on the river 5

 

150 joggers en 2015 lors de la première édition de l’épreuve sportive « Cross the River » et, 300 courageux pour braver le vent et le froid durant 7 km d’un parcours insolite ce vendredi 11 novembre 2016.

Trois boucles entre la Plante et Jambes via les quais de halage et dont le point central était la traversée de la Meuse sur une passerelle flottante amovible de 105 mètres de long et 3 mètres de large placée sur des blocs étanches.
Les participants ont apprécié cette originalité. Toutefois, la prudence était de mise à l’entrée et à la sortie de la passerelle en raison des dernières pluies, surtout pour les personnes venues découvrir ce passage sur l’eau.
C’est un jeune triathlète de 17 ans, Léon Gillieaux qui a remporté l’épreuve en un peu plus de 23 minutes, suivi d’un Jambois, Mathieu Léonet, quelque 20 secondes plus tard et, à plus de 26 minutes, la première dame Françoise Jouniaux pour les habitués de ce genre d’exercice.
L’après-midi, les non-joggers étaient invités à venir poser pour une photo prise du ciel afin d’immortaliser l’événement.
Une journée qui a clôturé la saison en beauté avec près de 500 participants enchantés.

 

 

CTRfly Cross the river Albert Blond 6

Confrérie de l’Ordre de Saint-Vincent

 

Présentation

L’Ordre de Saint-Vincent, est une confrérie vinicole et gastronomique, dont le siège social de l’asbl est situé 35, rue Joseph Wauters à 5100 Jambes.

C’est en avril 2000, la Confrérie prend la forme d’une association sans but lucratif (asbl) et devient ainsi L’Ordre de Saint-Vincent de Jambes, Confrérie vinicole & gastronomique.

Contact : 081 / 30.55.60 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Grand Maître : Bauduin Thibaut

Grand Epistolier (Secrétaire Général) : Louis Deltenre

 

Situation

Ordre de saint vincent

 

 

Origine de la Confrérie vinicole

En créant la Confrérie de l'Ordre de Saint-Vincent, ses fondateurs se sont efforcés de faire revivre le souvenir du passé viticole de la Commune de Jambes.

En fait, l'histoire locale nous rapporte que les masuis jambois cultivaient par ordre d'importance, la vigne, le houblon et le tabac.

Le vignoble, pour lequel il n'existe malheureusement que peu de renseignements, s'étendait sur plusieurs hectares des versants de la colline située à l'emplacement des installations actuelles des Sœurs de Sainte-Marie, le long de la chaussée de Liège, pour remonter vers la Commune d'Erpent.

Tout cet endroit portait de nom de "vigneroule". C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le vignoble de la Confrérie, qui n'occupe cependant qu'une modeste parcelle de 12 ares à cet endroit, porte encore aujourd'hui le nom de ‘Clos de Vigneroule".

Le seul renseignement que l'histoire nous ait légué réside dans le fait qu'en l'année  1848, il y a donc 146 ans, la superficie du vignoble jambois était encore de 22 ares.

Si l'on en croit les échos du passé, le cépage qui y était cultivé n'était autre qu'une variété du Pinot noir de Bourgogne ; le Pinot noirien qui donnait, tout comme dans la région de Huy, un petit vin légèrement aigrelet en mauvaise année mais d'un bouquet délicat très agréable en année normale. D'autres cépages tels que Pinot Blanc et Petit Chasselas garnissaient le vignoble jambois.

À cette époque, que l'on pourrait situer aux environs des années 980 à 1 200, les territoires situés sur la rive gauche de la Meuse tombaient sous l'autorité du Comte de Namur, à l'exception cependant du Buley et de la Paroisse Notre-Dame, ainsi que de la rive droite, dont notamment Jambes, qui faisait partie de la Mense (revenu) du Prince Evêque de Liège. Ce dernier bénéficiait également du droit d'avoir en permanence un pêcheur sur la Sambre et la Meuse. Le vignoble de Saint-Martin en Buley, d'une superficie de 8 bonniers (soit 1 hectares environ) s'étendait sur tout le versant du Champeau côté Meuse, depuis le Château de Namur jusqu'au début de "La Plante".

La haute qualité des vins produits à cet endroit explique le fait que le "Stordoir" était resté propriété du Prince Evêque de Liège.

C'est ainsi que les Masuis Jambois étaient dans l'obligation de faire rouler leurs vignes (raisins) jusqu'au stordoir en traversant le pont de Jambes et en s'acquittant d'une certaine redevance. De là, l'expression "Vigneroule".

 

Objectifs – Projets

La Confrérie de l’Ordre de Saint-Vincent s’est constituée le 17août 1975, à l'initiative de feu M. Francis Laloux, à l'époque Conseiller communal à Jambes et ensuite Échevin de la Ville de Namur. Le docteur Istace d'Erpent, Consul de l'Ordre des Coteaux de Champagne, Chevalier du Tastevin et Dignitaire des Chevaliers Rabelaisiens quant à lui procèdera à l'investiture des nouveaux Confrères.

Après avoir rejeté spontanément le verre d'eau qui leur était présenté, parce que vulgaire et insipide, ils furent interrogés sur les vertus du bon vin. Les réponses furent déclarées très satisfaisantes. Ils prêtèrent immédiatement le serment de "Respecter en toutes circonstances la vigne et ses fruits, de ne jamais profaner le jus de la treille, de toujours remplir leurs devoirs de respect et de fraternité envers tous les membres de la Confrérie.

Chacun vida d'un seul trait le verre de vin blanc et reçu les insignes de son rang. À partir de ce moment, la Confrérie entrait dans l'histoire de Jambes. 

Le fondateur, Francis Laloux assura, avec tact et bonne humeur, les hautes fonctions de Grand Maistre de la Confrérie jusqu'en date du 1er octobre 1978. Ses occupations ne lui permettant plus de leur consacrer tout le temps qu'il désirait ce fut André DeIhalle, qui lui succéda. Ses hautes qualités et compétences en œnologie le désignaient tout naturellement à ce poste. Lors du Chapitre du 12 octobre 1997, celui-ci céda le "cep d'honneur" à son successeur Jacques Donnay. Depuis 2003, c’est Bauduin Thibaut, qui est le Grand Maistre de l’Ordre de Saint-Vincent.

La Confrérie compte actuellement 25 membres effectifs.

Depuis 1997, c’est le Grand Maistre qui intronise les nouveaux confrères lors de l’organisation de leur chapitre annuel, qui se tient le 2ème dimanche du mois d’octobre (coïncidant de façon approximative avec la période des vendanges).

Ils revêtent la toge amarante frappée d’or avec le mortier (le chapeau) de même couleur avec double glands d’or. Les Confrères portent le gorgerin (ruban bleu et blanc -les couleurs de Jambes- avec médaille représentant les armoiries de Jambes -le pont avec la Tour Beauregard-) et le tastevin significatif de l’appartenance à une Confrérie vineuse.

La tenue des membres de la Confrérie a été inspirée de celle des Chevaliers du Tastevin, dont était membre son parrain, feu M. le Docteur Istace.

 

Divers

Un vignoble à découvrir !

Depuis maintenant 18 ans, la Confrérie ouvre les portes de son vignoble au public. Le 10 septembre dernier, sous le soleil, la visite des lieux fut très agréable, même s’il a fallu constater qu’il n’y aura pas de vendange cette année : trop nombreuses pluies, peu d’ensoleillement, de nouveaux ceps …. auront eu raison d’une très faible production de raisins.

Cela n’a pas empêché les visiteurs de déguster les différents produits élaborés par la Confrérie à base de Rivaner, chardonnay, pinots…. ou terrine de lapin au vin blanc de Vigneroule.

Une petite restauration était prévue le midi et le soir, un jambon à la broche parfumait le quartier.

Rappelons que les produits ne sont pas mis en vente mais consommés lors de ces journées portes-ouvertes annuelles au Vignoble, au cours de leur Chapitre ou lors de la journée des Confréries et autres représentations.

 

43ème Chapitre de la Confrérie : dimanche 9 octobre

L’édition 2016 se déroulera à Jambes, Espace Francis Laloux, au parc Reine Astrid :

-       à partir de 9h30 : Accueil et Chapitre : accueil des confréries, amis et invités ;

-       à partir de 10h15 : Mise en habits, appel des confréries et rassemblement à l’extérieur de la salle ;

-       à 10h30 : à l’Espace Francis Laloux : Chapitre solennel avec intronisations.

A l’issue du Chapitre, départ vers la Salle du Bienvenu à Wépion pour le banquet gastronomique.

 

DSC06007DSC06012

La Douceur des Coteaux Mosans asbl

Présentation

Siège de l’asbl : Rue du Plateau, 18-20 à 5100 Namur (Jambes)

N° d'entreprise : 0462.871.825

Tél : 081/30.80.70

Fax : 081/30.73.23

E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Président actuel du CA : Paul Jadoul

Directeur : Laurent Collet

Responsable des Services Administratifs : Virginie Fery

 

Douceurs coteaux mosans

 

Données techniques

Service d'accueil de Jour pour Adultes polyhandicapés (SAJA - Service agréé par l'AWIPH - MAH 311).

Service Résidentiel pour Adultes polyhandicapés  (SRA - service agréé par l'AWIPH - MAH 425).

 

Objectifs – Projets

L’asbl «  La Douceur des Coteaux Mosans » a pour objet social la gestion de 2 services  complémentaires pour adultes présentant un polyhandicap profond  c’est-à-dire  une dépendance totale  - intellectuelle, motrice, sensorielle et épileptique - dans tous les instants et activités du quotidien, du lever au coucher.

Le service d’accueil de jour «  La Douceur Mosane » a pour mission l’accompagnement  en journée de près de 40 bénéficiaires  avec pour objectif le maintien des acquis moteurs, l’intégration sociale, le développement de l’autonomie et de l’estime de soi.

Quant au service résidentiel «  Les Coteaux Mosans », 30 personnes y vivent dans un climat de sérénité et de réponse aux besoins multiples et individuels à l’aide d’activités et de soins adaptés et intégrés dans le quotidien.

Les valeurs véhiculées au sein de ces deux services visent essentiellement la qualité de la vie et le respect de chaque bénéficiaire. Il reste encore des développements futurs à porter ! Le plus important consiste à  répondre aux difficultés rencontrées par les aspects médicaux de plus en plus fréquents et nombreux par la création d’une résidence de soins visant une assistance médicale pointue et constante. De plus, la « FONDATION  B.R.A.V.O. » visera à répondre aux attentions, besoins et soins à prodiguer jusqu’en fin de vie après le décès des parents 

 

Divers

Les rendez-vous : en décembre dans le namurois :

 

En avant pour l’opération « Pralinettes de Namur »


Points de vente :
- Boutique Galler, Rue de l‘Ange à Namur
- Divers réseaux constitués par des sympathisants couvrant tout le namurois
- En direct chez nous : 081/30.80.70.
- lors du Gala de Bienfaisance au
Théâtre Royal de Namur, le 18 décembre ;
- Organisations NEW-Namur Europe Wallonie.

447 Pralinette 2

 

Gala de bienfaisance au Théâtre Royal de Namur : un spectacle de Cool Blood, le 18 décembre à 16h00.

 

 

À découvrir en plus...

Newsletter

Restez informés de l'actualité et des évènements qui font la vie jamboise.
Nous contacter
Le Syndicat d'Initiative
de Jambes

Avenue Jean Materne, 168
5100 Namur (Jambes)
0032(0)81 302 217
info@sijambes.be

 

La Tour d'Anhaive

Place Jean de Flandre, 1
5100 Namur (Jambes)
0032(0)81 322 330
info@anhaive.be
www.anhaive.be
 

 

Galerie Detour

Avenue Jean Materne, 166
5100 Namur (Jambes)
0032(0)81 246 443
info@sijambes.be