logo côté Jambes plusSi vous avez aimé nos brèves dans Le "Côté Jambes", vous pouvez ici les redécouvrir dans leurs versions étendues avec plus de texte et d'images.

Bonne lecture.

La Maison Croix-Rouge à Jambes

1. Présentation

La Maison Croix-Rouge Namur Rive Droite est située Trou Perdu, 7 à 5100 Jambes
Tél. : 081/30.20.10 ou 0478/71.48.41

Heures d’ouverture

Toute l'année : du lundi au jeudi: 9h-12h et le vendredi: 9h-11h
Du 1/11 au 31/03: ouverture également le samedi, le dimanche et les jours fériés de 9h à 12h.

Président actuel : Gérald RIBOUX

2. Situation

croix-rouge-de-namur

3. Objectifs – Projets

Elle s'intègre dans l'esprit de la Croix-Rouge Internationale et s'est donc assignée pour mission de venir en aide aux plus démunis de notre société.

Comme toutes les Maisons de la Croix-Rouge, elle ne travaille que sur base de dons et toutes les activités dont elle s'occupe sont menées à bien par des volontaires qui consacrent une partie de leur temps à l'écoute des autres, à l'amélioration de leur bien-être, à la prise en charge des tâches qu'ils ne peuvent assumer.

Ils proposent leurs services sociaux :
  • Une buanderie qui assure le nettoyage et le séchage du linge
  • Des « consignes », « armoires vestiaires » pour les SDF
  • Un service de transport sanitaire (VSL) pour accompagner les gens dans leurs trajets vers les hôpitaux, services de soins, qu’elles soient précarisées ou non
  • Un service de location de matériel paramédical (livraison du matériel uniquement le MARDI)
  • Bar à soupe
  • Don de sang

4. La Maison Croix-Rouge de Jambes lance un appel aux volontaires

La maison de la Croix-Rouge Namur Rive Droite située à Jambes se tient à la disposition des plus démunis pour leur offrir accueil, réconfort, écoute, vêtements, boissons chaudes, couvertures et bien d’autres choses encore …

Elle fonctionne avec des volontaires qui ont décidé de consacrer une partie de leur temps aux personnes à qui la vie ne fait pas de cadeaux.

5. Divers

Mais pour rendre tous ces services, ils sont à la recherche de volontaires.

N’hésitez pas, à les contacter, leur rendre visite, pour en parler et mieux vous rendre compte des actions qu’ils mènent au quotidien.

À retenir : une collaboration entre le BEP et la MCR, au parc à conteneurs de Naninne le 17 octobre prochain ayant pour objectif : une collecte de jouets pour enfants !

Les Pêcheurs Libres de Jambes et Environs

1. Présentation

concours-de-pecheSiège de l’asbl : La Taverne 500, Avenue Jean Materne 10 à 5100 Namur (Jambes)

Tél. : 081/30 76 45
GSM : 0477/44 39 64
E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Président actuel : Serge Debuisson

2. Données techniques

L’asbl Les Pêcheurs Libres de Jambes et Environs est notamment membre de la Fédération halieutique de la Haute-Meuse namuroise.

3. Objectifs – Projets

Le but de l’association a pour objet la pratique de la pêche sportive avec toutes les activités concourant à la réalisation de cet objectif. Elle a également pour objet de promouvoir par tous les moyens légaux la conservation et l’amélioration des eaux, de la faune et de la flore, ainsi que le respect des réglementations relatives à l’exercice de la pêche et à l’environnement. L’asbl peut également organiser toutes réunions, voyages, concours et championnats, de même, elle peut adhérer à toute société ayant un objet social similaire ou s’y faire représenter.

4. Divers

L’asbl a organisé le 14ème Grand Prix de la Ville de Namur. Ils étaient 50 concurrents à participer le dimanche 21 juillet 2015.

Tous furent ravis de l’organisation et tous furent heureux d’avoir pris du poisson, en majorité des « gobies » un poisson invasif noir qui a fait son apparition depuis peu chez nous et qui ressemble à s’y méprendre à un voile de Chine pirate.

Assez joli donc ou affreux selon les affinités mais qui pour certains pêcheurs a permis, grâce à une centaine de prises, de venir flirter avec les premières places du concours.
Deux secteurs de 25 pêcheurs pour cette épreuve espacés de 10 m, soit un parcours de pêche qui s’étendait du pont de Luxembourg à l’écluse des Grands Malades. Des pêcheurs venus des 4 coins de la Wallonie, attirés par la bonne renommée de cette épreuve et par les récompenses qui y sont distribuées.

Le grand vainqueur en 2015 fut donc Alain Legat qui remportait le secteur le plus prolifique avec 8090 pts et devançait Victor Coëme de 200 grammes à peine. Pas de chance pour ce dernier, une si petite différence sur 5 heures de pêche d’autant qu’entre les deux vient s’intercaler le vainqueur de l’autre secteur Benoît Beckaert, un excellent pêcheur venu de Visé, qui aura pris quelques beaux poissons, principalement de beaux gardons et une brème.

La coupe du 1° junior fut remise à Lucas Empain, qui avait déjà remporté la catégorie en 2014.

L’an prochain, il faudra s’inscrire tôt pour avoir de la place car 60 compétiteurs constituent un grand maximum pour ce site de pêche que les adeptes commencent à apprécier.


CLASSEMENT DU GP DE LA VILLE DE NAMUR 2015

1. LEGAT Alain 8050 pts
2. BEKAERT Benoit 4660 pts
3. COEME Victor 7890 pts
4. BOTTIN Thierry 3940 pts
5. JACQUEMIN Bernard 7650 pts
6. LANDRAIN Roland 3770 pts
7. FUMIERE Fabrice 7360 pts
8. WARZEE Philippe 2600 pts
9. CHIARAMONTE Santi 4720 pts
10. GERARD Bernard 1630 pts

Apprendre l’orthographe par des jeux de société… dès la maternelle !

1-marc-albert-moriame-montage

1. Présentation

Marc-Albert Moriamé
61 ans, Jambois
Retraité
Professeur de français à l’Institut Saint-Louis à Namur pendant 39 ans.

2. Objectifs – Projets

2-marc-albert-moriame-mes-premiers-jeux

Marc-Albert Moriamé, jeune retraité de l’enseignement secondaire, a voici plusieurs années, mis au point des méthodes facilitant l’apprentissage de l’orthographe, tout cela grâce à la pédagogie de la gestion mentale. Ces méthodes, il les a appliquées à ses élèves du secondaire à l'Institut Saint-Louis à Namur.

Ces outils de conjugaison et d’orthographe sont d’ailleurs conformes aux référentiels pédagogiques et agréés par la Commission de pilotage et aujourd’hui appliqués par un grand nombre d’enseignants.
Fort du succès remporté auprès des élèves, Marc-Albert Moriamé et sa sœur Marie-Françoise, également dans l’enseignement maternel, ont mis au point un recueil de jeux de société destiné aux tous petits. Le jeu présenté dans une boîte cartonnée comprend 21 activités et ses variantes et est destiné aux enfants de 3 à 6 ans.
Le but n’est pas de leur apprendre l’orthographe dès l’âge de trois ans mais, grâce à ce jeu, de préparer leur cerveau à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Le secret de l’apprentissage provient de l’évocation, de l’association d’images ou de sons, avant la restitution.
Ces enfants doivent assembler des dessins avec le mot qui leur correspond. Qui aurait pu dire qu’en associant des dessins de fruits, de personnages ou d’une bougie, ces enfants feraient leurs premiers jeux d’orthographe ?
D’après Marc-Albert Moriamé, dans l’orthographe il n’y a pas uniquement la connaissance, lire ne suffit pas. Il y a tout un processus mental. Il est important de commencer dès la maternelle. En enseignant aux 11-12 ans, il s’est rendu compte que la difficulté est d’aller contre ce qui est déjà installé avant, les mauvais réflexes. Il faut donc démarrer avec une bonne méthode dès le début.

3. Divers

Intéressées par ces méthodes et jeux, les Éditions Namuroises ont souhaité les publier. 

On peut acquérir les ouvrages et le jeu d'éveil via leur site et dans les différentes librairies namuroises (Agora, Papyrus, Point Virgule).

Infos : Les Éditions Namuroises asbl – 159 rue de l’Ecole à 5100 Dave (Namur)
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.editionsnamuroises.be

apprendre-l-orthographe

L’autisme, comment le vivre au quotidien ?

1. Présentation

Aider Aurore asbl, dont le siège est situé 31, rue du Paradis à 5100 Jambes

Contact : 0475 / 33 66 20

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Président/Trésorier : Pierre BIOT
Vice-Présidente/Secrétaire : Caroline DUCHENE

2. Situation

aider-aurore

3. Objectifs – Projets

L’association a pour objectif, à l’exception de la poursuite de tout gain matériel, d’aider les enfants avec autisme, par tout moyen que l’association jugera bon d’utiliser, notamment les méthodes développementales par le jeu (SONRISE, etc.), comportementale (ABA), sensorielles (HANDLE, PADOVAN, etc.), la nutrition et la nutrithérapie (aliments bio à haute valeur nutritive, compléments alimentaires), la psychomotricité relationnelle, la logopédie, les traitements médicaux (traitement bio-médical de l’autisme, etc.), les soins énergétiques, l’acupuncture, l’homéopathie, l’haptonomie, la musicothérapie, la méthode Tomatis, les méthodes associant les animaux (notamment chiens, chevaux, dauphins mais non exclusivement, la détente en piscine, l’utilisation d’autres méthodes naturelles, l’oxygénothérapie, ainsi que toute autre méthode ou approche existante et à venir.
L’association peut notamment mettre en place un accompagnement vers l’apprentissage et la scolarisation, mettre en place un environnement adapté, des moyens de transport adéquats ou autre moyen nécessaire à l’amélioration du confort de vie des enfants autistes.
L’association peut aussi financer la participation des personnes intervenant auprès des enfants autistes à des formations, conférences et séminaires sur l’autisme et domaines connexes.
Elle peut financer l’hébergement et la prise en charge des enfants autistes dans une institution existante ou à venir à temps partiel ou à temps plein.
Elle aura également la possibilité d’accueillir un bâtiment ou emplacement afin d’y construire un centre d’accueil et d’application des différentes méthodes et techniques évoquées plus haut.
Elle peut poser tous les actes se rapportant directement ou indirectement à son objet social. Elle peut notamment prêter son concours et s’intéresser à toute activité similaire à son objet.

4. Comment le vivre au quotidien ?

L’autisme au sens étymologique (autos = soi-même), est un enfermement sur soi-même.L’autisme ou plus généralement les troubles du spectre autistique (TSA) sont des troubles du développement humains caractérisés par une interaction sociale et une communication anormales, avec des comportements restreints et répétitifs.

L’autisme semble associé à des différences de développement du cerveau, observable par la nature des réseaux de neurones et le fonctionnement de leurs interconnexions (ou synapses).
Les troubles du spectre autistique sont définis cliniquement et recouvrent une diversité d’état et de causes potentielles. On les explique en distinguant une part génétique complexe et des influences environnementales encore mal comprises, mais les recherches se poursuivent.
Les symptômes sont généralement détectés par les parents dès les deux premières années de la vie de l’enfant. Le quotidien des parents d’enfants autistes devient souvent compliqué, vivant au rythme des crises et des insomnies de l’enfant. Le tout engendrant une grosse quantité de stress.
Non seulement le temps devient une denrée rare, mais l’autisme met à mal la vie de couple des parents et les ressources financières de la famille. En effet, le handicap d’un autiste nécessite une disponibilité de tous les instants, et bien souvent oblige à court terme pour l’un des parents à travailler à temps partiel.
Depuis 2004, les autorités francophones de Belgique ont enfin reconnu l'autisme comme handicap spécifique, cependant il reste dans notre société des lacunes énormes: absence de diagnostic précoce, manque d'un nombre suffisant d'écoles et de classes adaptées, accompagnement familial et prise en charge des personnes autistes adultes, tant sur le plan de l'hébergement surveillé que sur le plan de l'insertion dans le monde du travail ou de l'occupation.
A l'heure actuelle, beaucoup de jeunes atteints d'autisme ne bénéficient pas d'une prise en charge éducative adaptée à leurs besoins et possibilités : cette absence de prise en charge engendre, à terme, des handicaps supplémentaires qui affectent davantage l'évolution de la personne à l'âge adulte. Des lacunes importantes existent aussi sur le plan de la formation des médecins, des enseignants spécialisés, des éducateurs et du personnel paramédical.

5. Résultats

Concrètement, les parents d’enfants autistes doivent trouver une solution pour payer de tels traitements généralement très coûteux !

Afin de remédier à cela, une famille jamboise : Caroline et Pierre Biot-Duchêne, parents d’une petite fille autiste, âgée de 10 ans et prénommée Aurore, ont mis sur pieds cette asbl qui, tout comme d’autres associations s’efforcent de proposer et de financer des traitements thérapeutiques et éducatifs individuels nécessaires au développement de l’enfant.

Car, ces enfants ont une capacité incroyable de progrès, certains même en sont guéris mais, pour cela, il faut des traitements adaptés.

6. Divers

Un appel est lancé par l’asbl « Aider Aurore ». Ils ont non seulement besoin de bénévoles mais également de dons, ce qui permettra de venir en aide à d’autres enfants qui, comme Aurore, souffrent d’autisme et à leurs parents.

Plus d'articles...

Newsletter

Restez informés de l'actualité et des évènements qui font la vie jamboise.
Nous contacter
Le Syndicat d'Initiative
de Jambes

Avenue Jean Materne, 168
5100 Namur (Jambes)
0032(0)81 302 217
info@sijambes.be

Horaire d'ouverture
le lundi
de 12h30 à 17h30
du mardi au vendredi
de 9h à 17h30
le samedi 
de 14h à 18h 


La Tour d'Anhaive

Place Jean de Flandre, 1
5100 Namur (Jambes)
0032(0)81 322 330
info@anhaive.be
www.anhaive.be
 

Horaire d'ouverture
Du mardi au vendredi
de 13h30 à 17h30

Le samedi et le dimanche 
de 14h à 18h